Créateur de la célèbre médaille d’amour, la Maison Augis se démarque par son savoir-faire et la précision des détails des bijoux. Retour sur une histoire hors norme d’un bijoutier visionnaire qui a su inscrire dans le temps son amour du travail bien fait.

L’aventure d’une maison historique

 

Depuis 1830, l’entreprise familiale est tenue d’une main de maître par six générations d’une même lignée de passionnés. Mais c’est Alphonse Augis qui a eu l’idée brillante de graver sur une médaille une partie d’un vers d’un poème de Rosemonde Gérard (initialement à l’attention de son amour de toujours, Edmond Rostand). « Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain » devient donc l’inscription la plus connue qu’une médaille ait jamais portée.

 

Mais si la Maison Augis continue à fabriquer ces fameuses médailles, elle est également réputée pour la finesse de ses médailles de baptême (comme celles que vous pouvez découvrir en cliquant sur le lien qui suit : https://www.augis.fr/medailles-bapteme.

 

Le savoir-faire au service des médailles de baptême

 

Aujourd’hui, la Maison Augis a été rachetée par le groupe Arthus Bertrand, lui-même grand bijoutier dans le domaine des médailles de baptême. Mais le travail fin et précis d’Augis est resté intact. Il suffit de regarder de plus près une médaille de la Vierge en or pour se rendre compte de la finesse de la réalisation. Les technologies d’aujourd’hui viennent enrichir le savoir-faire de toujours ; c’est ce qui confère aux produits de la maison leur précision jusqu’au moindre détail.

 

Une chaîne de fabrication made in France

 

Depuis toujours, les bijoux sont confectionnés dans des ateliers en France. Les artisans spécialisés sont sélectionnés avec rigueur et le savoir-faire est toujours le même. Si la technologie s’invite dans la chaîne de fabrication, cela concerne la reproduction des modèles originaux gravés. Ainsi, chaque détail du relief voulu par l’artiste est conservé. Le travail de la presse viendra alors imprimer le modèle dans le métal, toujours dans les règles de l’art. Ensuite, ce travail sera finalisé à la main. Le seul travail de la bélière témoigne de l’exigence de la maison.

 

Les autres médailles symboliques présentées par la Maison Augis

 

Augis ne travaille pas uniquement sur des médailles à effigie religieuse. Les baptêmes laïques sont de plus en plus nombreux et les symboles sont toujours plus variés. L’arbre de vie est devenu un incontournable des baptêmes laïques. Cependant, d’autres motifs voient le jour pour notre plus grand plaisir, comme les silhouettes stylisées de la collection « Les Petits Trésors » par exemple ou « Les Petites Bouilles ». Cependant, différentes versions de la médaille d’amour continuent à rencontrer un vif succès.