La tricopigmentation et la greffe de cheveux se confirment à nouveau comme une excellente combinaison pour compenser la perte de cheveux. Le traitement de tricopigmentation à effet de densité 2 cm réalisé sur des cheveux longs de quelques centimètres après plusieurs greffes de cheveux.

Greffe de cheveux

Cette utilisatrice a subi auparavant quelques greffes de cheveux afin d’obtenir une bonne couverture de la partie supérieure du cuir chevelu. Les unités folliculaires ont été greffées principalement dans la zone de la ligne des cheveux et du milieu du cuir chevelu afin de reconstruire la zone frontale et de créer plus de densité au milieu de la tête.

En quoi la tricopigmentation peut-elle aider la transplantation capillaire ? On peut se demander quels avantages un traitement de tatouage capillaire à Paris peut apporter à une personne qui a déjà subi une greffe de cheveux. Si l’on pense au principe de la greffe de cheveux, la réponse est facile à trouver. La greffe de cheveux consiste à prélever des unités folliculaires dans la zone occipitale, dite “zone donneuse”, et à les greffer dans les zones éclaircies, dites “zones receveuses”. En bref, des cheveux sont prélevés à l’arrière de la tête et placés dans la zone supérieure de la tête (ou cuir chevelu).

Le problème de ce type de processus est que la zone donneuse peut ne pas être assez riche en unités folliculaires pour permettre l’extraction et le recouvrement de toute la zone receveuse, qui peut être assez grande. Le niveau de richesse de la zone donneuse et la dimension de la zone receveuse sont des paramètres importants utilisés pour évaluer si une personne est ou non un bon candidat pour une greffe de cheveux.

Greffe de cheveux et tricopigmentation

Après une greffe de cheveux, le patient peut se retrouver dans une situation où la densité obtenue n’est pas entièrement satisfaisante et où la décoloration entre la peau et les cheveux est encore trop visible. C’est à ce moment-là que la tricopigmentation entre en jeu. Si, mathématiquement parlant, la quantité d’unités folliculaires n’est pas suffisante pour combler toutes les zones éclaircies, la tricopigmentation  à Paris peut être un moyen d’ajouter beaucoup plus d'”unités folliculaires” en ajoutant des points de pigment qui simulent parfaitement les cheveux naissants. Dans ce cas, grâce à la tricopigmentation, vous allez obtenir un résultat visuellement plus épais, plus intense et plus naturel.

En outre, la tricopigmentation peut compléter les greffes de cheveux en ce qui concerne les cicatrices. La présence de cicatrices, STRIP ou FUE, dans la zone donneuse est l’un des désagréments possibles après la transplantation. Grâce au tatouage capillaire à Paris, il est possible de réduire sensiblement la visibilité des cicatrices.

Où faire un tatouage capillaire à Paris ?

La tricopigmentation ou tatouage capillaire peut être réalisée à la suite d’une greffe de cheveux. Par contre, trouver le bon endroit pour la réalisation de ce tatouage capillaire à Paris n’est pas aussi aisé. Pour sélectionner le bon professionnel, il est nécessaire de tenir compte de ses compétences et de sa réputation. Les avis des clients peuvent vous aider à trouver un professionnel compétent et expérimenté pour cette intervention.

source image : pixabay

Vous pouvez également aimer :