le principe de l’Electrospray de DBV Technologies

L’allergie aux arachides et le traitement Patch Viaskin

Les récentes études tendent toutes à montrer l’augmentation croissante des individus souffrant d’allergies alimentaires : en France, elle se situerait entre 3 et 10 %. Si l’ingestion de l’œuf est problématique, pour un grand nombre d’enfants français, la plupart d’entre eux guériront naturellement à partir de 6 ans. En seconde position arrive l’allergie à la cacahuète.

En France, cette affection représente un tiers des allergies qui touchent les enfants de moins 15 ans. Pour eux, il est actuellement préférable d’éviter totalement sa consommation, car même des traces peuvent provoquer des réactions sévères, voire mortelles, en cas de choc anaphylactique.

Actuellement, le produit Viaskin Peanut est en phase 3 de son développement : autrement dit, alors que la phase de recrutement vient de s’acheter, l’étude clinique est sur le point de débuter.

Concrètement, dbv-technologies.com/fr/ a développé un patch, chargé de délivrer, par la peau, les protéines introduites via un processus pharmaceutique innovant, l’électrospray.

le principe de l’Electrospray de DBV Technologies

Cette technique permet de pulvériser des couches à la fois homogènes, fines et sèches sur le patch. En effet, la petite taille des gouttes injectées permet l’évaporation rapide du solvant, pour ne laisser que les particules sèches, qui se stabilisent grâce aux forces électrostatiques et conservent ainsi toutes leurs propriétés allergéniques.

Un procédé optimisant l’innocuité et tout le potentiel d’efficacité du patch Viaskin.